lundi 10 février 2020

Mini Perle Douceur Hivernale


La petite Camille a invité les enfants à sa fête d'anniversaire (il y a 3 ans, oui oui, cet article date un peu). Grande adepte des cadeaux fait-mains, j'ai réfléchi à ce que je pourrais lui réaliser cette année. En petite fille de 5 ans, j'imagine que Camille doit aussi être coquette que ma fille. Je me suis dit que lui offrir une jupe (enfin 2 jupes pour être précise, une par enfant invité) pourrait être un cadeau apprécié et utile.
Le jour de la rentrée, je l'ai scruté attentivement et j'ai déduit de mes yeux de lynx qu'elle devait faire à peu près la même taille que ma fille :o) Sa mère m'a conforté dans mon choix (je ne fais pas toujours confiance à mes yeux de Lynx).

Je lui ai réalisé une seconde Mini-Perle que vous pouvez voir ici :
 
Détail du patron :

Il s'agit de la jupe Mini Perle de la créatrice Ivanne S.
Je vous en ai rédigé un article crash-test complet il y a assez longtemps. Vous y trouverez mon avis général sur le modèle, comment il taille, où le trouver...


En utilisant un tissu sweat molletonné, j'ai choisi la version la plus simple (B sans volant) de la jupe pour ne pas apporter trop de volume et en faire une version sportwear. Cette jupette sera idéale par temps froids, avec un bon collant ou un legging. J'y ai ajouté des poches pour y glisser ses mains ou des merveilles.

J'ai déjà réalisé ce patron à de nombreuses reprises, vous pouvez voir toutes les versions ici.

Tissus utilisés :


Il me restait une chute de ce molleton ultra doux et moelleux utilisé pour réaliser la robe China Girl.
Pourquoi ne pas la transformer en mini-perle? Ce patron est si peu coûteux en tissu qu'il est facile d'y caser ses chutes.

J'ai trouvé ce molleton sur le site de Lulu La Luciole.

Je l'ai associé à un jean déjà utilisé ici ou encore ici. Désormais, je procède autrement et je double avec un tissu stretch. Pour que la jupe ne se déforme pas, je pose du passepoil et j'entoile la doublure de la ceinture devant avec de la Vliesline H200. Ainsi la jupe conserve sa jolie forme.

Matériel :

- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


Vous pouvez consulter mes bons plans d'achat de matériel de couture en cliquant ici.

Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables




Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).




Techniques Abordées :

- réaliser un ourlet

- poser du passepoil (facultatif)

Modifications apportées :

- Je suis partie sur un 6 ans.

L'élastique dos est un peu long (j'ai volontairement choisi de coudre en dur l'élastique sans passer par un élastique à boutonnières comme préconisé). J'ai donc enlevé 2 cms pour la 2e version et c'est parfait.

- Je suis partie sur la version B de la jupe, sans le volant. C'est la version la plus simple et la plus rapide à coudre. Elle pourrait l'être encore plus sans les poches.

- Le modèle se prête à tous les tissus, il suffit juste de choisir la version la mieux adaptée. Vous voyez qu'ici, même en utilisant un tissu épais, le dos froncé par l'élastique n'est pas trop volumineux.

- j'ai réalisé une grosse partie des finitions ++ (surpiqures, sous-piqures).

- j'ai surjeté mon ourlet et fait un simple repli que j'ai fixé avec une couture à l'aiguille double à raz du repli (pour éviter que l'ourlet ne rebique après lavage). Désormais, je fais différemment, je surpique mon simple repli au point zig-zag. Cela permet à l'ourlet de ne pas rebiquer.

Problèmes rencontrés : 

- Aucun, le patron est un bijou et puis j'en suis à ma 4e version en 10 jours. Forcément maintenant, je la réalise en un temps record presque les yeux fermés :o)
   
Résultat : 

Ma fille a servi de modèle bien que la jupe ne soit pas pour elle. J'étais assez étonnée qu'elle accepte, connaissant le numéro. Les enfants sont formidables, pas vrai Jacques?

On verra au détour de la cour de récré si Camille a apprécié le cadeau :o)





jeudi 6 février 2020

Le retour du sweat Jeannette


Voici mon premier sweat Jeannette de l'année 2020 (et 2019 d'ailleurs). Étonnant, le sweat est la couture plaisir que je réalise le plus souvent.
Après autant de temps, je dois avouer avoir été ravie de passer du temps avec Jeannette, ce patron est tellement chouette !

DÉTAIL DU PATRON

  
Il s'agit encore et toujours du sweat Jeannette que vous trouverez dans le livre Coudre le Stretch de Marie Poisson.
C'est bien simple, je ne cherche plus ailleurs. J'ai envie d'un sweat, je me dirige directement vers Jeannette. Elle et moi, c'est une vraie histoire d'amour.





Ce livre est pour moi le meilleur livre de ma biblio. Je peux vous dire que je l'ai bien rentabilisé depuis le temps.
Je vous en parle en détail dans cet article crash-test

Le Jeannette est un sweat à manches classiques, qui taille bien, facile à coudre, avec un fit parfait. J'ai donc du mal à aller voir ailleurs.




TISSU UTILISE
  

C'est tout simplement un coup de cœur, il me fait penser aux Azulejos, ces carreaux de ciment hispaniques. 

En fouinant sur la boutique Lulu La Luciole, je suis passée sur ce tissu. Il ne m'avait pas attiré l’œil du tout au premier passage et puis j'ai eu envie de le voir en vrai (jsuis fan du blanc en ce moment).
A la réception, coup de cœur !! Il s'agit du sweat léger du petit nom Wekeender Alafama de la marque Hamburger Liebe (je vous en avais parlé ici). Je commence à apprécier de plus en plus les tissus de cette marque. D'abord pour leurs designs et couleurs, qu'ils sont beaux! Ensuite pour leur qualité, rien à dire, ils ne bougent pas, ne rétrécissent pas, ne boulochent pas, ne déteignent pas. Le fait de contenir un peu d’élasthanne leur donne une texture très agréable, facile à coudre et surtout qui ne se détend pas quand on porte le vêtement.

Bref, je suis à l’affût des nouveautés de cette marque que je suis de prêt, pratiquement tout me plait.

Je l'ai associé à un bord-côte blanc ultra qualitatif, vendu au mètre, de la marque Lillestoff venant de la même boutique. Désormais, j'utilise toujours du bord-côte pour mes sweats ce qui me permet d'ajouter du contraste et surtout qui se pose comme un charme !

 

MATÉRIEL
 

- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


Vous pouvez consulter mes bons plans d'achat de matériel de couture en cliquant ici.

Ma machine est une Janome S5 et ma surjeteuse une Bernina 800DL.
Je trace sur mes tissus avec ces crayons, j'utilise ces différents ciseaux et voici tout le matériel présent dans ma boite à couture.

Si vous débutez, voici la liste de matériel qui peut être utile. 

Vous retrouverez tous mes articles sur le matériel (bon plan, tests plus approfondis...) en cliquant ici.

En gros, mes chouchous :
- le crayon-craie de la mort qui tue
- le stylo magique qui disparaît comme par magie 
- les ciseaux de précision que je chérie de tout mon cœur
- la règle patch, le cutter rotatif et le tapis de découpe A1 méga indispensables




Je marque mes créations avec des étiquettes thermocollantes que je vous conseille (voir cet article pour avoir plus d'infos et un bon de réduction).




TAILLE CHOISIE ET MODIFICATIONS APPORTÉES
 


- Habituellement, je fais une taille 42 avec des marges de 1 cm au lieu des 0.7 prévues.
J'ai repris mes mesures (ayant perdu du poids) pour voir si je devais décalquer le sweat dans une autre taille. Mon tour de poitrine n'ayant pas changé, j'ai retenté la taille 42. Résultat, nickel à part la bande d'ourlet initiale qui était bien trop lâche comparé à mes précédentes versions. J'ai tout démonté et recoupé une bande de 100 cm de large (au lieu de 106 cm prévu) et c'est bien mieux, ça resserre bien le sweat sur les hanches.

- J'ai choisi l'encolure "ronde dégagée", féminine sans être trop décolletée (pour mettre un tee-shirt en dessous c'est pratique) avec des finitions "bande" pour l'ourlet et le bas des manches.

Quel confort d'utiliser du bord côte ! Ça se pose vraiment très facilement (bien plus facilement qu'une bande réalisée dans le même tissu que le sweat). Je le conseille à 100% !

PROBLÈMES RENCONTRES
 
- Aucun, j'ai déjà cousu ce modèle au moins 8 fois. Jamais de mauvaise surprise avec les patrons issus de ce livre.

RÉSULTAT
 

Il me plait, si vous saviez et j'ai eu pas mal de compliments. Déjà la couleur, blanc et bleu. Le motif, facile à porter et pourtant original. La coupe, le fit, sur un jean c'est la combo parfait. J'ai tellement aimé que j'ai recommandé de suite un autre mètre de ce tissu avant qu'il soit épuisé :o)