jeudi 23 mars 2017

Crash-Test - Sweat Jeannette - Marie Poisson


Un joli tissu qui attend son heure dans le placard, un patron qui ne demande qu'à être tester, bref il n'y a plus qu'à...

Détail du patron :
 


Il s'agit du sweat Jeannette issu du livre "Coudre le stretch " de Marie Poisson. Jeannette est un sweat ou marinière légèrement cintrée avec des manches classiques (comprendre non raglan).
Ce sweat est très seyant et féminin, pas d'effet sac à patate ou trop sportswear.

Je vous ai parlé en détail de ce livre dans cet article. Je vous le conseillais vivement pour vous initier au monde des tissus extensibles. Ce livre est une bible tout en restant très accessible et agréable à lire (et même à relire). Bref si vous voulez en savoir plus, cliquez ici.

Le sweat Jeannette (comme tous les patrons du livre) se décline en de très nombreuses versions. Par exemple pour ce modèle : 
2 versions (sweat ou marinière) x 8 encolures différentes x 2 longueurs de manche x 2 longueurs = 96 possibilités. Rien que ça...

J'ai choisi ici les options : 
- longueur la plus longue
- version sweat
- bande d'ourlet et de poignets
- encolure ronde dégagée
- couture à la surjeteuse et surpiqûres à la machine et l'aiguille double

Tissus utilisés :
 

Un sweat matelassé Lillestoff de chez Lulu La Luciole (le tissu est de nouveau disponible sur le site !!). Un coup de foudre, j'en avais donc commandé de quoi faire une robe pour ma fille et un pull pour moi :o)

Ce tissu est un sweat relativement fin, souple, matelassé, extra doux, chaud et à l'imprimé craquant. Coup de foudre immédiat quand je l'ai vu, dans mon panier le lendemain :o)
S'il vous plait, foncez avant qu'il n'y en ait de nouveau plus.

Matériel :

- je vous redirige vers mon article très complet sur le sujet ou celui ci pour du matériel un peu plus "fun".


J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision. Idéaux pour cranter (malgré les épaisseurs!!!), couper les fils... bref c'est mon couteau suisse à moi :o)

- mon papier patron fétiche (je vous en ai longuement parlé ici
- mon cutter rotatif qui me fait gagner un temps fou pour couper le tissu
- ma règle à patchwork 
- mon tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères. Facile avec ses mines de différentes couleurs.
- mes pinces chouchoutes, idéale pour ne pas oublier une épingle quand on surjette... (expérience expérience)
- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet ou replis


Taille choisie :
 

- J'ai pris un sweat de mon placard comme précisé dans le livre afin de le mesurer. Avec, j'en ai déduit que je devais faire une taille 42.
Après assemblage, il s'est avéré que les épaules sont un peu trop larges (j'ai repris un peu de chaque côté) et le bas aussi. Résultat, j'ai refait 3 fois ma bande d'ourlet (en coupant un peu à chaque fois) pour la resserrer (heureusement que j'avais choisi la longueur la plus longue au départ !). Donc la prochaine fois, je prendrais une taille 40, j'aurai du me fier au tableau de mensurations.
Je pense que cette différence de taille vient de la nature de mon tissu qui est souple et relativement fin. Ce modèle est conseillé pour des tissus épais comme du jogging, sweat gratté, sweat polaire...

J'en déduis donc que : 
- tissu fin : taille inférieure
- tissu épais : taille requise par le tableau des mesures des vêtements 

Sinon, l'encolure est parfaite, elle ne baille pas !! C'est un des points cruxiaux perso pour ce genre de modèle. Le modèle est donc très bien coupé !!

Techniques Utilisées :
 

- coudre des tissus élastiques (mon tuto ici pour la couture à la machine)
- poser une bande d'encolure, de manche et d'ourlet. Les techniques sont expliquées de manière limpide dans le livre, je vous ai dis, c'est une bible !!
- se servir d'une aiguille double pour avoir de jolies finitions (c'est un jeu d'enfant et c'est encore expliqué dans le livre)

Modifications apportées :
 

- J'ai cousu 2 fois les emmanchures pour les rapprocher un peu plus de l'encolure. Idem sur le bas du sweat. Il aurait été plus facile de choisir la bonne taille dès le début :o)

- je n'ai pas surpiqué à l'aiguille double la bande d'ourlet car elle a tendance à gondoler (je ne sais pas pourquoi). Surpiquer ne ferait d'empirer les choses.

Problèmes rencontrés :


- Aucun. Le livre est très bien fait.

J'ai tracé les différentes pièces, j'ai modifié l'encolure pour choisir celle de mon choix (il y a un repère qui permet ensuite d'aligner l'encolure de base sur celle choisie). Je dois avouer qu'en utilisant mon nouveau papier patron, c'est un jeu d'enfant de part sa transparence.

Résultat :

  Je l'adore ce sweat, ultra confort, imprimé de choc, idéal avec un jean (mon inséparable du quotidien), bref je l'adoreeeeeeee.
Il y en aura d'autres !!!










lundi 20 mars 2017

Crash-Test - Jupe Rose - Chez Machine


J'étais à la recherche d'une nouvelle jupe pour moi. Une jupe simple dans la forme mais avec ce petit détail original qui fait qu'on la remarque.
En effet, sortie de mes jupes Chardon, 1001 perles ou Manhattan, c'est le néant.
J'ai donc fouillé, cherché, creusé et j'ai enfin trouvé La perle (et découvert un nouveau créateur par la même occasion).

Détail du patron :



- Il s'agit de la jupe Rose du créateur Chez Machine (marrant ce nom). Pour le moment inconnue au bataillon, cette marque m'a séduite et j'ai donc commandé cette jupe et une robe.

- La jupe Rose est un patron pochette vendu ici à 15 € disponible de la taille 34 au 48 (large palette de taille pour plaire à un grand nombre de personnes). C'est d'ailleurs le concept de la marque : des vêtements pour toutes les silhouettes.
J'ai trouvé ça un peu cher pour un patron pochette, il est vrai que les patrons pdf sont imbattables niveau prix. Mais la jupe m'a tellement plu que je l'ai mise de suite dans mon panier.

- Chez Machine propose des patrons gratuits sur son site, c'est un bon moyen de se familiariser avec la marque.

- La jupe est très bien finie. Je vais essayer de vous en parler à chaque crash-test car parfois, les finitions sont vraiment trop légères et ça donne des vêtements "cheap". Ici, une attention a été apporté aux finitions et ça j'apprécie. Le rendu est pro.

- Rose est donc une jupe droite orné de 2 grands volants superposés qui partent du milieu devant jusqu'au milieu dos. Elle est fermée par une fermeture éclair invisible sur le côté et une patte de boutonnage.

- Au niveau de la commande sur le site : rapide (enveloppe reçu 3 jours après la commande), avec un petit mot manuscrit et une jolie carte.

- La planche de patron est bien faite, claire. Chaque taille a sa couleur. Pas de pièce qui se superposent, bref on ne s'arrache pas les cheveux à décalquer son patron.
A ce sujet, je vous conseille d'utiliser ce papier patron, c'est le top niveau rapport qualité/prix.

- Gros point fort du patron : il est disponible avec ou sans marge de couture (représenté par une ligne droite et une en pointillé). C'est génial, chacun y trouve son compte.

- Le livret d'instructions est simple et clair avec de nombreux schémas. Les "finitions de Machine" ponctuent ce livret pour apporter des finitions + si vous le souhaitez. Cool non?

- Autre détail qui m'a plu : le tableau de mensurations. Pour une fois, seule les mensurations NÉCESSAIRES pour le modèle sont présentées. On ne s'encombre plus la tête à devoir faire des mix de plusieurs tailles alors qu'on en a pas besoin pour le modèle. Ici, seules les mesures taille et bassin sont présentées. J'insiste parce que je trouve que c'est vraiment un gros point fort qui aide les débutantes qui n'ont pas l'habitude. 
L'attention est donc porté sur les détails. Chez Machine ne se contente pas de recopier le même tableaux de mensurations complet pour chacun de leur modèle (comme pour pratiquement toutes les marques).


Techniques Utilisées :

- Coudre des pinces (mon tuto ici)

- Poser une fermeture éclair invisible (facile avec un pied spécial)
- Faire un ourlet (mon tuto ici)


Tissus utilisés :

Le patron conseille toute sorte de tissu.
A mon humble avis, demandez l'accord de votre machine au préalable. En effet, au niveau de la ceinture si vous partez sur 2 volants doublés, il y a 7 épaisseurs de tissus à coudre !!!

Pour ma version, j'ai utilisé un tissu chouchou, top 5 de mes tissus préférés, top 3 peut être?
Je l'ai utilisé en touche sur la robe Alice de ma fille. Et, après mûre réflexion, j'ai coupé mon gros coupon pour me faire cette jupe. J'ai respiré 2-3 fois avant de couper...

Il s'agit d'un jean/denim coton de la marque Art Gallery Fabric d'une qualité folle. On sent au toucher la différence. Il est dense, souple, légérement satiné, lourd, se travaille comme un charme, réagit au doigt et à l’œil. Et quelles couleurs !!! Marine et vert d'eau, mes couleurs préférées. Cette marque fait vraiment des tissus magnifiques. Vous pouvez le trouver dans cette boutique s'il vous plait autant qu'à moi :o)

Je l'ai associé à un passepoil vert d'eau afin de souligner les volants (mon bon plan ici).

J'ai fermé la jupe par un zip invisible posé avec un pied de biche spécial . Quelle invention magique ce pied, je l'ai découvert sur le tard. Avec, les fermetures invisibles sont réellement invisibles, le tout facilement. Jz vous en parlerai plus en détails prochainement.

J'ai utilisé une pression nacrée (mon bon plan ici) pour fermer la patte de boutonnage.

Matériel :
 

J'ai utilisé ici : 
- mes ciseaux à tissus et de précision. Idéaux pour cranter (malgré les épaisseurs!!!), couper les fils... bref c'est mon couteau suisse à moi :o)

- mon papier patron fétiche (je vous en ai longuement parlé ici
- mon cutter rotatif qui me fait gagner un temps fou pour couper le tissu
- ma règle à patchwork 
- mon tapis de découpe 
- mon crayon-craie pour marquer les repères. Facile avec ses mines de différentes couleurs.
- mes pinces chouchoutes, idéale pour ne pas oublier une épingle quand on surjette... (expérience expérience)
- mon couturomètre ou ma jauge 5 en 1 pour mesurer correctement la valeur d'ourlet ou replis


Taille choisie : 


- Le tableau des mensurations me place sur la taille 44 (ça fait mal quand on fait un 40 du commerce...). Même un peu au dessus du 44 d'ailleurs.
J'ai choisi de faire tout en 44 et la jupe est un peu large, elle descend de ma taille sur mes petites hanches.
La prochaine version sera en taille 42.

- La stature de référence du modèle est de 168 cm. Avec mon 171 cms, j'ai donc allongé chaque pièce de la jupe de 3 cms (jupe devant, dos et les volants). C'est nickel au niveau longueur. Néanmoins, il est vrai que je la porte sur les petites hanches plutôt qu'à la taille (comme elle est trop grande). Donc méfiance, elle peut être un peu courte finalement. Rajoutez de base 5 cms + votre écart de stature pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Modifications apportées :

- J'ai ajouté un passepoil sur les bords des volants. Sinon, j'ai suivi à la lettre les instructions et le tableau de mensurations.
Je suis partie sur un 44 et je dois dire que c'est un peu large. Pourtant, mes mensurations sont entre le 44 et le 46. La prochaine fois, je pars sur un 42.


- J'ai doublé les volants avec du voile de coton afin de limiter les épaisseurs au niveau de la ceinture.

Problèmes rencontrés : 


- Le côté des volants est trop arrondis. Il y a donc à ce niveau un peu de tissu qui flotte car il n'épouse pas mes hanches (cf photo ci-dessous). Étrange car la jupe elle n'a pas de soucis. 
Pour ma prochaine version, soit je modifie l'arrondi des volants en recopiant l'arrondi des côtés de la jupe. Soit je ne mets des volants que sur le devant pour conserver les côtés de la jupe.
 
Résultat : 

Je vous conseille ce patron qui peut paraître compliqué alors que le montage est facile. La présence d'un double volant ouvre le champs de nombreuses personnalisations : mix de tissus, passepoil, biais, 1 seul volant, pas de volant, demi volant...

C'est le genre de modèle que j'apprécie, bref en un mot je vous le conseille :o) Chez Machine est une jolie marque à suivre.





Jupe recto et verso. Les volants partent du milieu devant jusqu'au milieu dos.
Assemblage à la surjeteuse.
Volants doublés, passepoilés et surpiqués
Patte de boutonnage pressionnées et ceinture surpiquée
Détails d'une des pinces de la jupe.
Ourlet à double replis.