lundi 5 juin 2017

Ma Machine : la Janome S5


Ce n'est pas une nouvelle, j'ai changé de machine à coudre il y a 2 mois. 
Je vous ai rédigé un article complet sur ma démarche de changement (les modèles, les marques, les fournisseurs....). Donc ici, je me concentre uniquement sur la machine que j'ai choisi : la JANOME S5.

Bizarrement, il y a 6 mois je ne me serai jamais dit que j’achèterai un jour une Janome (pour moi c'était une marque vieillotte et peu qualitative). Comme quoi, les préjugés nous font passer à côté de bien des choses...

Désormais, je pense avoir suffisamment utilisé la machine pour vous faire un retour constructif (pour voir celui de ma surjeteuse, c'est ici). 


CARACTÉRISTIQUES

LA MACHINE

La gamme Skyline est la dernière née de chez Janome (elle a 2 ans). Elle bénéficie donc des corrections et améliorations apportées par la marque.

- la largeur et la taille de la machine. L'espace de travail est beaucoup plus grand que sur une machine classique (26% à droite de l'aiguille comparé aux autres machines de même catégorie). J'adhère à 100%. A l'usage, on y prend rapidement goût, quel confort (manipulation des tissus encombrants plus facilement, on se sent moins "étriqué")!! De ce fait, la machine est plus grosse aussi (la photo de comparaison entre mon ancienne Singer et la Janome).

- L'éclairage (et oui, j'ai même vu la différence sur ce point) : riche tout en étant neutre et non aveuglant. On pourrait presque coudre dans le noir!

- le double porte bobine amovible (top pour faire une cannette sans enlever le fil déjà installé pour les aiguilles doubles).

- le bac de rangement bien organisé et spacieux. Je ne suis pas forcément très regardante sur le rangement (je suis une bordélique) mais là, je dois avouer que c'est pratique et bien conçu. Chaque chose à sa place.

- Le bras libre : option OBLIGATOIRE quand on choisit une machine à coudre. Libérer le bras libre permet de coudre des cercles ou tubes facilement.

- Le moteur fait un bruit "électronique". Je ne sais pas comment expliquer. Sur mon ancienne (la Singer), le moteur avait un bruit de moteur de machine à coudre comme on peut se l'imaginer. Ici, sur la janome, le bruit est plus sourd, régulier mais pas mécanique. Elle est donc plus silencieuse aussi.

- La machine est livrée avec une housse souple en tissu noir. Je ne trimballe pas souvent ma machine donc ce n'est pas un soucis mais pour celles qui ont la machine voyageuse, je pense que c'est un point négatif. Néanmoins, la housse est bien conçu et comporte un tas de poches pour ranger tout son matos. 

ENFILAGE ET CANETTE

- l'enfilage est facile, il suffit de suivre les numéros. Je n'ai pas vu de différence avec mon ancienne machine. 

- l'enfileur automatique du fil à UNE main. C'est une option top, j'en conviens mais je n'ai jamais pris le pli de le faire. J'enfile le fil manuellement en le passant par le chat. Néanmoins, toutes les personnes qui l'utilisent me vantent grandement les mérites de l'enfilage automatique et les adjectifs comme "topissime", "trop cool" reviennent souvent. Il serait peut être temps de m'y mettre...
  - Le bobinage de la canette : je l'ADORE. C'est facile à faire (pas de fil à passer dans des trous... non on l'enroule sur 2-3 tours autour de la canette), rapide, optimale (un coupe fil manuel est installé juste à cet endroit, c'est vraiment bien pensé) et la machine permet de bobiner une canette en utilisant une seconde bobine de fil (on n'est plus obligé d'enlever la bobine en place). Petit bémol : le moteur continue de tourner même quand la cannette est pleine (celle-ce ne tourne plus néanmoins). Résultat, si on ne regarde pas ce qu'on fait, on peut attendre longtemps avant de se rendre compte que la cannette est pleine :o)

- L'installation de la cannette, un jeu d'enfant. De plus, un coupe-fil est installé à la fin de l'enfilage. Sympa, ça limite le nombre de fils à couper une fois l'ouvrage terminé.

LES OPTIONS

- Le pied de biche qui peut remonter TRES très haut. J'étais impressionnée. C'est super pratique quand on coud des grosses épaisseurs (plaid, couette...). Il suffit d'appuyer un peu plus sur le levier du pied et hop, ça remonte de quelques cms plus haut pour y insérer des travaux très épais.

- la largeur de 9 mm des points (habituellement c'est 7). Ca ne parait pas important mais à l'usage, c'est intéressant d'avoir cette latence supplémentaire. Les points zig zig ou décoratifs sont plus grands donc plus visibles.

- La tension du fil est "automatique". Bon, ne soyons pas dupe, la machine n'analyse pas le type de tissu qui passe sous son pied pour choisir les réglages. Elle adapte plutôt la tension au point que l'on choisit. La machine possède une roulette pour régler la tension manuellement au besoin. Perso, je n'ai jamais eu besoin de m'en servir (sauf pour faire des fronces mais ça c'est une autre histoire :o)

- La vitesse de couture réglable (normal hein, c'est le cas sur beaucoup de machine). Ici, je reste en vitesse moyenne (sauf quand le cas de longues lignes droites). A vitesse rapide, la machine ne tremble pas, elle est lourde, robuste et très stable.
 

- L'écran de sélection tactile (un stylet est livré avec mais je ne l'utilise pas) convivial et assez parlant. Les symboles sont clairs, le choix des motifs aussi. 

- Le résumé des points dispos et leur numéro sous le capot : super pratique.

- La pression du pied de biche réglable qui permet d'ajuster l'entrainement en fonction du type de tissu.


- la couture START/STOP par bouton. J'adore utiliser la pédale pour coudre, j'ai l'impression de plus maitriser. Mais la S5 permet de coudre sans pédale, uniquement en appuyant sur un bouton pour lancer la machine et l'arrêter. Ma mère ne coud qu'avec ça, terminé la pédale. Moi je n'ai pas encore passé ce cap :o)
  
LES OPTIONS DE COUTURE

- le coupe-fil automatique en appuyant sur un bouton (je ne m'en passerai plus)
  - les 91 (oui oui) position d'aiguille différentes. On appuie sur un bouton et on décale l'aiguille à droite ou à gauche. Évidemment, 91 positions ça ne sert à rien... Moi j'en utilise 4 : la couture au milieu du pied (soit 0.7cm), la couture à 1 cm, et les surpiqures à 2 mm à droite et à gauche du pied.

- les 170 points différents : franchement, j'en utilise max 8 différents (comme sur mon ancienne). Donc le nombre de point, à part jeter de la poudre aux yeux, ne doit jamais être un critère du choix de la machine.
On rêve de points fantaisies et quand on en dispose, on ne les utilise JAMAIS (allez une fois au début sur une chute juste "pour voir").

- le bouton magique de point d'arrêt sans faire de point arrière. Les fils sont noués. Pratique pour les surpiqûres ou les tissus délicats.

- 10 boutonnières automatiques (1 ou 2 est suffisante) : j'avais déjà cette option sur ma machine précédente et qu'est ce que c'est pratique !!! La boutonnière se coud seule en fonction de la taille du bouton choisi. Plus d'erreur possible.

LES "EN PLUS"

- la genouillère. Cool, elle s'enlève ou s'installe facilement et permet de lever et baisser le pied de biche uniquement avec le genou. Pratique pour la couture de gros projet (plaid par exemple). Je l'ai sorti q'une fois pour le moment pour tester, j'attends d'attaquer un gros projet pour la mettre en place.

- 2 plaques et changement par levier
    * pour le point droit
    * pour tous les points
Wouais, mais à quoi ça sert? La plaque à point droit présente un trou minuscule pour le passage de l'aiguille. Ca permet de coudre les tissus fin de manière optimale (sans qu'ils ne bourrent...).
A la réception, j'ai eu peur. Tête en l'air comme je suis, j'ai eu la crainte d'utiliser la plaque à point droit avec un zig zag par exemple. Dans ce cas, plaque, aiguille et moteur en prendraient un coup. HEUREUSEMENT,  Janome a pensé à tout et la sélection des points prend en compte la plaque qui est installé sur la machine. Cool, pas d'erreur possible.
Et comme Janome a pensé à tout, pas besoin de dévisser pour changer de plaque. On appuie sur un levier et hop, la plaque se soulève.
  Voici la liste exhaustive des options : 


INSTALLATION

On déballe la machine, on la branche et on prend son pied :o)
J'ai pris 1 heure à la réception pour me familiariser avec. Vous savez, ce moment où l’excitation se mêle à la contemplation. 
Le manuel d'utilisation est resté à portée de main pendant un bon mois pour bien connaître toutes les options qu'elle propose et ne pas louper celles qui changeraient ma vie de couturière :op 

En gros, je dirais que c'est une machine conviviale et facile d'accès.

A L'USAGE?

Je ne regrette absolument pas mon choix. J'ai pris mon temps pour la choisir, je me suis fait conseiller par des pros et le résultat est là : ELLE ME CORRESPOND A 100%.
Aucun remord, aucun regret, que du plaisir à coudre.

Il n'y a rien de plus frustrant que des problèmes machines qui s'ajoutent à des problèmes de couture. Ici, la machine répond au doigt et à l’œil. J'obtiens le résultat et la qualité que je souhaite au niveau des points, de la tension, de la régularité et de l'efficacité... 
Je ne me pose même plus de questions avant de coudre (comme tester la tension sur une chute, ou vérifier que ma cannette ne fait pas de bouclettes). Non ici, je couds l'esprit tranquille en étant certaine du résultat. C'est un confort inimaginable.

Donc encore une fois, peu importe le budget, si vous vous faites conseiller par un professionnel, vous trouverez toujours la MEILLEURE machine dans votre budget.

PRIX ET FOURNISSEUR

Comme je vous l'expliquais dans mon article sur le choix de la machine, la Janome Skyline S5 coûte 999€ (pour ne dire 1000€).




Je l'ai acheté sur le site France Machine à Coudre en suivant les conseils plus qu'avisés de David (que vous aurez directement au téléphone en appelant la boutique (contact sur le site internet)). C'est un mécano dont le métier repose sur le fonctionnement interne des machines à coudre. Alors forcément, il connait son boulot sur le bout des doigts que ce soit au niveau des marques, modèles, mécaniques et usages.

J'ai d'ailleurs acheté une seconde machine le mois suivant pour une amie qui ne s'y connaissait pas. Je suis de nouveau passer par le site France Machine à Coudre. David m'a aidé à choisir la meilleure machine pour le budget et les attentes de mon amie. Le lendemain, elle était livrée. Voilà comment acheter l'esprit serein en étant sûr de ne pas le regretter.
Niveau prix, ils sont au même prix que tous les autres sites.

Pour info (et il est bien normal de se poser la question), je n'ai pas de partenariat avec France Machine à Coudre, je vous livre juste mon ressenti. L'offre est grande sur le net et passer par le vendeur de quartier vous limite forcément à certaines marques (le choix ne sera donc pas exhaustif). Alors quand on a un bon plan, autant le partager :o)

11 commentaires:

  1. J'ai une janome et cela est que du plaisir de coudre avec. En tout cas un grand merci pour cette article qui est encore un régal à lire et plein d'informations.

    RépondreSupprimer
  2. J ai cette machine depuis 1 an et j en suis ravie
    Je couds sans pedale et c'est vraiment très bien

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ce super article t'es vraiment une as en la matière ! Grâce à tes conseils j'ai également fait l'acquisition de cette janome S5 et je peux dire que tout comme toi je suis complètement conquise. J'avais une vielle singer prima 55 de 20 ans d âge alors autant Firefox que c'est comme si jelle passai à une lamborguini ! J'adore. Le seul hic que j'ai croisé pour le moment est la perte de la petite plaque transparente de la canette. J'ai tout nettoyé mon plan de travail qui était un peu encombré et queneni je ne l'ai pas retrouvé. J'ai donc utilisé celui de l'autre plaque. Ce cache n'étant pas fixé il est facile de l égarer. Encore merci pour ton retour

    RépondreSupprimer
  4. Moi aussi, grace à tes conseils, j ai acheté cette machine que je ne connais pas encore de A à Z. Lorsque j ai modifié la longeur du point, ou la position de l aig, faut que je regarde si il y a un bouton pour revenir aux réglages par defaux.

    RépondreSupprimer
  5. J'ai la même machine! que du bonheur!!!

    RépondreSupprimer
  6. J'ai la même machine depuis 18 mois et je l'adore! Dans un précédent article, tu détaillais tous tes pieds de biche, est ce qu'ils sont compatibles avec la S5 ou uniquement avec ta vieille Singer? Merci pour ton retour!

    RépondreSupprimer
  7. Elle a l'air géniale.
    Quand je changerai (d'ici 2-3 ans je pense) je penserai à tester une Janome

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour cet article. J'hésitais avec la Elna 680 ET la Skyline S5...J'attends patiemment ma S5...ce sont tous ces avis positifs qui ont fait penche la balance...j'avais du mal à trouver des avis pour la Elna malgré le site de la marque hyper bien fait. Sur celui de Janome, 0 Infos sur les skyline...pas mis à jour. J espère que tu es toujours ravie de ton choix. J'ai hâte de déballer la mienne.

    RépondreSupprimer
  9. Encore une fois, MERCI !!!!! Après de longues tergiversations, très longues hésitations... J'ai craqué... Merci pour cet avis objectif, et sur ta machine, et sur le site sur lequel tu l'as achetée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour 2 gentils commentaires :o)
      N'hésites pas à me donner ton avis sur la machine, moi je l'aime toujours autant :o)

      Supprimer
  10. Bonjour, je suis en recherche aussi d'une nouvelle machine à coudre et j'hésite avec la PFAFF EXPRESSION 3.0, Le fait que le pied double entrainement ne soit pas intégré à la machine Janome est-il embêtant pour vous? Pouvez-vous me donner un retour sur celui-ci? Merci en tout cas pour votre article très complet ça nous aide!

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot si ça vous a plu :)